L’humain, un être de création

Psychologue du travail (1), les actions et les accompagnements menés, me montrent que l’être humain conserve dans son histoire un lien particulier avec la créativité, voire l’inventivité. Depuis ses jeux d’enfant, il a appris à interagir sur son environnement en créant ses jeux avec d’autres et en bricolant d’une façon ou d’une autre, dans le sens d’arranger, de réparer, de fabriquer quelque chose….

Devenu adulte, il s’éloigne parfois de ces démarches spontanées pour entrer dans une posture plus sérieuse où le rôle endossé efface peu à peu ses capacités à s’étonner, à créer et tout simplement à « jouer », dans le sens de réintroduire du jeu, dans ses actes de travail, pour mieux se renouveler.

Un brin d’histoire :

Mètis, Déesse grecque de la sagesse et de l’intelligence, première épouse de Zeus, symbolise l’ « intelligence pratique » dans le sens de l’habileté et la « ruse » associée à la débrouillardise.

La créativité, démarche complexe qui se déclenche au bord des incapacités, devient alors source d’émois et de renouveau. L’individu peut ainsi se distinguer et redécouvrir le plaisir dans les tâches à accomplir.

« L’homme reçoit une véritable vocation au travail, c’est sa façon de participer à la création. » (Weber, 1994)

Quelques pistes pour éveiller sa créativité  de  Mihaly Csykzenmihalyi (1) :

  • Laissez-vous surprendre chaque jour par quelque chose,
  • Essayez de surprendre une personne,
  • Notez vos expériences pour découvrir vos intérêts,
  • Approfondissez vos intérêts principaux pour éveiller votre énergie créative,
  • Améliorez la qualité de vos tâches quotidiennes,
  • Transformez toute activité en «expérience optimale» et satisfaisante,
  • Préservez du temps pour réfléchir et vous détendre,
  • Organisez votre espace,
  • Faites davantage de choses que vous aimez.

(1) la psychologie du travail s’attache à l’étude des comportements des individus et des groupes à l’intérieur des Organisations, que sont toutes structures où un travail est exercé. Elle s’intéresse aux rapports entre l’individu et son milieu de travail.

(2) : La créativité – Psychologie de la découverte et de l’invention de Mihaly Csikszentmihalyi, traduction française de Creativity : Flow and Psychology of Discovery and Invention (HarperCollins 1996) : Éditions Robert Laffont, S.A., Paris, 2006.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 Psyconfor - Marine THIEULIN

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?