Visibilité et invisibilité du travail

6 compétences majeures :

Analyse, Diagnostic, Ecoute, Accompagnement, Conseil, Formation

 

4 questions pour découvrir le métier de psychologue du travail

  • Pourquoi fait-on appel à un(e) psychologue du travail ?
  • Quels sont ses missions et ses domaines d’intervention ?
  • Quels sont ses interlocuteurs ?
  • Quelles sont ses démarches ? 

Pourquoi fait-on appel à un(e) psychologue du travail ? : Les raisons sont diversifiées et parfois conjoncturelles

  • Besoin de faire le point sur sa carrière, sur ses compétences ; de réfléchir à un nouveau projet professionnel
  • Dans le cadre d’un recrutement, aider à la sélection des candidats ; évaluer les profils de personnalité ; restituer les résultats
  • Etre accompagné afin d’évaluer et de mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux ; former le personnel ; accompagner et/ou soutenir les salariés dans ou en dehors de l’entreprise
  • Co-analyser des situations de travail complexes ou difficiles nécessitant d’être abordées, traversées et transformées
  • Lors de contextes de fusion d’entreprises, de regroupement des services ; de suppression de postes
  • Entrer dans une démarche d’amélioration des conditions de travail
  • Face à la nécessité d’accompagner les salariés : situation de PSE ; au sein d’une cellule de reclassement (accueil, conseil, évaluation, orientation)…
  • Valoriser les contributions des seniors ; favoriser la transmission des compétences et le tutorat
  • Collaborer à une démarche de Qualité de Vie au Travail (QVT)
  • Encourager le bien-être au travail
  • Etre accompagné dans ses démarches « handicap », « diversité »…
  • Suite à un accident au travail ; un suicide sur le lieu de travail
  • Mettre en place une cellule d’écoute

Quels sont les missions et les domaines d’intervention d’un (e) psychologue du travail ?

Ses missions :

Du côté des personnes : 

  • Orientation, aide à l’élaboration de projets professionnels
  • Conseil en évolution professionnelle
  • Bilans de compétences et de carrière
  • Accompagnement, coaching, soutien individuel
  • Situations de souffrance au travail

Du côté des organisations du travail :

  • Accompagnement des projets de développement organisationnel
  • Adaptation au changement et développement professionnel
  • Sélection de candidats et évaluation des compétences
  • Prévention des Risques Psycho-Sociaux
  • Ecoute sociale
  • Accompagnement des managers
  • Facilitation des transitions de vie telles que le départ à la retraite
  • Formation sur-mesure

Du côté des collectifs de travail : 

  • Mise en place de groupe d’échanges de pratiques professionnelles
  • Animation de groupe d’analyse de pratiques professionnelles
  • Supervision des pratiques
  • Animation d’ateliers de co-développement

Ses domaines d’intervention :

  • Emploi, recherche d’emploi et/ou d’activité, insertion et réinsertion
  • Orientation professionnelle
  • Ressources Humaines
  • Prévention des Risques Psycho-Sociaux
  • Souffrance au travail
  • Santé au travail
  • Formation professionnelle

Qui sont les interlocuteurs d’un(e) psychologue du travail ?

  • L’individu en tant que personne cherchant à définir plus précisément ses rôles, ses missions, à mieux comprendre les conflits qu’il rencontre sur la scène du travail et à développer ses potentialités ; à faire face aux situations et aux phases de transition de vie ; préserver un équilibre de vie privée / vie professionnelle
  • Les dirigeants dans une démarche de compréhension des situations vécues, d’interrogation sur la relation entre productivité et efficacité ; lors de situations de changement et d’évolution des contextes, des pratiques, des métiers…
  • L’équipe en tant que groupe d’individus souhaitant analyser les situations de travail, comprendre pour transformer et mieux coopérer ; s’interroger sur ses pratiques ; favoriser le co-développement et cultiver une intelligence collective

Quelles sont ses démarches ?

  • Individualisée : sous forme d’entretiens où l’activité, objet d’analyse et de compréhension, permet à l’individu de parler de son vécu, de mieux le comprendre et de mieux situer son pouvoir d’agir
  • Organisationnelle : Rencontre des dirigeants, analyse des demandes d’interventions, co-analyse des situations de travail, rencontre des agents, des salariés, des opérateurs ; observation du travail sur le terrain et écoute du vécu au travail ; co-construction des actions à entreprendre ; retour à l’organisation du travail
  • Collective : Accompagnement d’un groupe d’individus, d’une équipe ; de pairs, de collègues de travail… ; constitution de groupe de pilotage où sont favorisées des démarches de concertation et de coopération ; animation de groupes d’échanges et/ou d’analyses des pratiques professionnelles

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2019 Psyconfor - Marine THIEULIN

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?